Exposé dans le bulletin "Metall"

L'initiative populaire « Stop à l'îlot de cherté - pour des prix equitables » demande des prix d'achat justes pour les entreprises suisses.

Auteur: Hans Kunz, Président de AM Suisse

 

La Suisse est un pays où les prix sont élevés. Les PME qui achétent leurs matiéres premiéres auprés d'importateurs suisses souffrent d'un manque de compétitivité important par rapport aux concurrents des pays voisins. Les produits importés en Suisse sont souvent proposés à des tarifs bien supérieurs aux tarifs pratiqués dans les pays voisins. Des
« suppléments Suisse » excessifs grèvent le budget des entreprises et des consommateurs.

Des études ont montré que les constructeurs métalliques, les entreprises de Swissmechanic, de la Fédération de I'hôtellerie et de la Restauration Hotelleriesuisse, du syndicat des arts graphiques, du secteur du tourisme et de nombreuses autres branches doivent faire face é des prix d'achat jusqu'é 50 % supérieurs ceux de leurs concurrents étrangers.

 

II est nécessaire d'agir, car les fournisseurs étrangers actifs ('international imposent un surcoût injustifié (« supplément Suisse ») et peuvent refuser les achats directs à l'étranger et la livraison directe depuis l'étranger. Les « suppléments Suisse » diminuent la compétitivité des entreprises et ont un Impact négatif sur les recettes et la sécurité de l'emploi.

 

II convient également d'agir pour barrer la route aux structures tarifaires et de distribution causant une distorsion de la concurrence en Suisse et rétranger, imposées par des entreprises puissantes et occupant une position dominante, afin d'assurer aux entreprises suisses une réelle liberté d'achat. Cette liberté serait un critère important pour des prix justes.

 

AM Suisse soutient ('initiative populaire fédérale « Stop îllot de cherté - pour des prix équitables » avec les objectifs suivants:

  • des prix d'achat justes, pour des entreprises suisses plus compétitives ;
  • des prix é la consommation plus bas, pour diminuer la perte de valeur ajoutée associée au tourisme d'achat ;
  • la sécurité de l'emploi ;
  • une baisse des prix dans l'îlot de cherté qu'est la Suisse.

L'initiative populaire permet une baisse des prix, garantit la liberté d'achat et protége l'emploi. Elle autorise l'achat de marchandises sans « supplément Suisse ». Les barrières aux achats à l'étranger par un refus de livrer ou une

discrimination tarifaire (« comportement unilatéral ») seront également abandonnées pour les entreprises ayant une

position relativement dominante sur le marché. Les produits qui étaient jusqu'alors disponibles en Suisse uniquement un prix nettement supérieur deviendront meilleur marché.

 

Nous vous demandons de soutenir ('initiative populaire « Stop à l'îlot de cherté - pour des prix équitables » dans votre propre intérét, par solidarité avec les autres branches et dans l'intérèt des consommateurs.

 

Source: Bulletin Metall du 19 novembre 2016